L’homme à la perle

Henri III, qu’on connait surtout par Alexandre Dumas était un grand seigneur bien caractéristique de son époque ; à la Renaissance, les hommes fortunés se paraient autant que les femmes, portaient dentelles, damas, brocarts et bijoux ! Évidemment, sur ce portrait qui le montre en milieu de vie, déjà marqué par les difficultés de son règne, le roi n’a pas le visage juvénile et l’expression séduisante de la « Jeune Fille à la Perle » de Vermeer.

Il porte, comme sur d’autres représentations, une perle baroque à l’oreille. Il reste une exception parmi les rois de France, dont les portraits ne montrent pas pareil bijou, même si ils se paraient abondamment.

Signe d’une époque éphémère, après la Renaissance, peu à peu, le costume et les bijoux des hommes vont s’assombrir, devenir moins éclatant. Les colliers, sauf si ils sont insignes et décoration, disparaissent sous la chemise, les bagues deviennent moins nombreuses…

La boucle d’oreille pour homme est revenu discrètement, via la mode du piercing. Des punks des années 90 aux boucles d’oreilles d’aujourd’hui, on va vers la discrétion. Que cela soit chez les grands joailliers ou dans les boutiques de bijoux fantaisie, les modèles les plus courants sont de toutes petites créoles, plutôt en or blanc, en céramique ou en métal noir, ou des petits brillants discrets.

Comme par exemple, ces modèles fantaisie que vous pouvez acheter en ligne, chez delaveine.com :

Acheter des boucles d'oreilles pour homme

Boucles d’oreilles créoles en métal – delaveine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *